cummingtonite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Amphibole) (1824) Mot inventé par le botaniste, géologue et chimiste américain Chester Dewey, tiré du topotype, la ville de Cummington, au Massachusetts [1].
(Rhodonite) (1836) Attribution plus ou moins erronée due à la description pas très explicite de Dewey [2] [3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cummingtonite cummingtonites
\kɔ.miɲ.tɔ.nit\

cummingtonite \kɔ.miɲ.tɔ.nit\ féminin

  1. (Minéralogie) Amphibole métamorphique de composition chimique (Mg,Fe)7Si8O22(OH)2.
    • Les principaux constituants de ce schiste sont la chlorite et la cummingtonite. — (Geological Report, numéros 168 à 173, Québec Bureau of Mines, 1976)
  2. (Minéralogie) (Désuet) Synonyme désuet de rhodonite.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

(Rhodonite) 

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Chester Dewey, "A Sketch of the Geology and Mineralogy of the Western Part of Massachusetts, and a Small Part of Adjoining States", in American Journal of Science, première série, vol. 8, 2e partie, 1824, p. 1-60
  • [2] : Alfred Church Lane, Harry F. Keller, Frederick F. Sharpless, "Notes on Michigan Minerals", in The American Journal of Science, 3e série, volume XLII (CXLII), numéro 252, décembre 1891, p. 499–508. p. 507 :
    "The name cummingtonite was given by Dewey to a mineral from Cummington, Mass., which he supposed to be a kind of epidote. There are two minerals from Cummington which have been taken for it, as the original description is not very explicit. The one is a ferromagnesian monoclinic amphibole in truth […] The other mineral is a manganese mineral akin to rhodonite. It has been analyzed by [Thomas] Muir [3] and the name is used in this latter sense by [Karl Friedrich August] Rammelsberg, [Paul Heinrich von] Groth and other writers up to the present day."
    « Le nom de cummingtonite a été donné par Dewey à un minéral de Cummington, Mass., qu’il supposait être une sorte d’épidote. Il y a deux minéraux en provenance de Cummington qui ont été identifiés comme en étant, car la description originale n’est pas très explicite. L’un est une amphibole monoclinique ferromagnésienne en vérité […] L’autre minéral est un manganésifère apparenté à la rhodonite. Il a été analysé par [Thomas] Muir et le nom est utilisé dans ce sens par [Karl Friedrich August] Rammelsberg, [Paul Heinrich von] Groth et d’autres auteurs jusqu’à nos jours. »
  • [3] : Thomas Thomson, Outlines of Mineralogy, Geology, and Mineral Analysis, vol. I, Baldwin & Cradock, Londres, 1836, p. 492 (commingtonite)