découvert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Participe passé adjectivé et substantivé de découvrir.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin découvert
\de.ku.vɛʁ\

découverts
\de.ku.vɛʁ\
Féminin découverte
\de.ku.vɛʁt\
découvertes
\de.ku.vɛʁt\

découvert \de.ku.vɛʁ\

  1. Qui n’est pas couvert.
    • Allée découverte, Dont les arbres ne se rejoignent pas par le haut.
    • Se montrer, sortir à visage découvert, Sans voile, en parlant des femmes musulmanes.
  2. (Par extension) Ouvert, exposé.
    • Place découverte.
    • Le flanc du régiment est découvert, Exposé aux attaques de l’ennemi.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
découvert découverts
\de.ku.vɛʁ\

découvert \de.ku.vɛʁ\ masculin

  1. (Banque) Ensemble des avances consenties par un banquier à ses clients.
    • Les découverts, le découvert d’une maison de banque,
  2. (Bourse) Ensemble des ventes consenties par la Bourse d’une place, sans avoir les titres à livrer, ou bien sans aucune opération qui en fasse la contre-partie.
  3. Terrain sans arbres.
    • Voilà que je me mets à aimer ces grands découverts pâles où me mènent des chemins et des routes et des sentiers sans arbres, où l’on doit cuire en été […] — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 264)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe découvrir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
découvert

découvert \de.ku.vɛʁ\

  1. Participe passé masculin singulier de découvrir.
    • Eh bien ! récemment l’on a découvert que cette dernière arcature avait été désajourée par un remplissage de seconde main, et l’on s’est empressé de restituer l’ordonnance primitive. — (Ferdinand de Roisin, La cathédrale de Trèves du 4e au 19e siècle, 1861, page 58)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]