dépressif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Sens 1.
(XXe siècle) Sens 2. qui se disait auparavant mélancolique.
Dérivé de dépression.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin dépressif
\de.pʁɛ.sif\

dépressifs
\de.pʁɛ.sif\
Féminin dépressive
\de.pʁɛ.siv\
dépressives
\de.pʁɛ.siv\

dépressif \de.pʁɛ.sif\ masculin

  1. Qui affaiblit, qui abat.
  2. (Psychologie) Qui présente les caractères de la dépression.
    • Un état dépressif.

Composés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépressif dépressifs
\de.pʁɛ.sif\

dépressif \de.pʁɛ.sif\ masculin (pour une femme on dit : dépressive)

  1. Celui qui est atteint d’un état dépressif.
    • Un dépressif a une représentation négative de lui-même, du monde, de son avenir. — (Bernard Croisile, Tout sur la mémoire, éditeur Odile Jacob, 2009)
    • Mais, si ce critère rorschachien est intéressant pour alerter le praticien qui travaille avec un dépressif sur un éventuel risque suicidaire pour son patient, il ne saurait servir de mesure d’un suicide à venir. — (Claude Wacjman, Dispositifs cliniques et changements culturels, éditions L’Harmattan, 2006)
    • Les dépressifs qui souhaitent s’isoler, passer quelques mois dans les bois pour « faire le point avec eux-mêmes », ça ne doit pas manquer ; mais des gens qui acceptent sans sourciller de se couper d’Internet pour un temps indéfini, c’est qu’ils filent un bien mauvais coton. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, pages 276-277.)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]