dangerosité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Moitié du XXe siècle) Composé de dangereux et du suffixe -osité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dangerosité dangerosités
\dɑ̃.ʒʁo.zi.te\

dangerosité \dɑ̃.ʒʁo.zi.te\ féminin

  1. Caractère dangereux.
    • D’après les expériences de la criminologie clinique, la dangerosité précoce et grave est liée à des facteurs biologiques d’ordre émotionnel, et cliniquement discernable. — (Actes du cinquième congrès international de défense sociale, p. 166. Société internationale de défense sociale, 1958.)
    • Dans certains Etats, le diagnostic de dangerosité du prévenu est un facteur décisif qui permet au jury de prononcer une condamnation à mort. — (Roger Dufour-Gompers, Dictionnaire de la violence et du crime, p. 170, article « Dangerosité ». Éd. Érès, 1992.)
    • (...) repérer dans chaque cas particulier s’il existe dans le comportement de l’individu une dangerosité à ce point grave pour lui-même ou pour autrui qu’elle nécessite une mesure de contrainte. — (Guy Benoît, Isabelle Brandon et Jean Girardin (dir.), Malades mentaux et incapables majeurs : émergence d'un nouveau statut civil, partie II (« Une mise en œuvre hésitante »), chap. « La privation de liberté et les droits individuels » (rédigé par Noëlle de Visscher), p. 71. Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, coll. « Travaux et recherches » n° 30, 1994.)
    • Comment justifier en effet au plan légal qu'un produit dangereux comme l'alcool soit en vente libre, alors que le cannabis, dont la dangerosité est bien moindre, ne l'est pas ? Le problème se pose également pour la vente libre de tabac, jugé lui aussi par le rapport plus dangereux que l'usage de joints. — (Yann Bouffin et Françoise Caries, « L’alcool serait aussi dangereux que l’héroïne ». ladepeche.fr, 17 juin 1998.)
    • Les professionnels en charge d’apprécier la dangerosité d’un sujet, malade mental ou délinquant, utilisaient habituellement une approche clinique, proche de la démarche diagnostique, consistant à recueillir à travers l’anamnèse du sujet et l’examen de son état psychique au moment de l’évaluation, le maximum d’informations sur le risque d’un nouveau passage à l’acte de nature à porter préjudice à autrui. — (Gérard Niveau, Évaluation de la dangerosité et du risque de récidive, p. 13. Éd. L’Harmattan, 2011.)
    • Ce nouveau drame relance le débat sur la dangerosité de la télé-réalité. — («Télé-réalité : avec un nouveau suicide en Corée, la liste des morts s’allonge», Télérama.fr, 6 mars 2014)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]