Aller au contenu

de quoi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Composé de de et de quoi.

Pronom relatif

[modifier le wikicode]

de quoi \də kwa\ invariable

  1. (Suivi d'un verbe à l'infinitif) Ce qui est nécessaire pour, ce qu’il faut pour.
    • J’ai de quoi vous répondre.
    • Ne te gêne pas, réponds [au téléphone]. Je t'en prie, j'ai de quoi m'occuper. — (Sous-titres Breaking Bad)
    • Elle était prenable, cette équipe de France. Il y a de quoi avoir des regrets. — (Philippe Albert, interview, 2024)
    • Cette prétention a de quoi me surprendre.
    • Donnez-moi de quoi écrire.
    • Voici de quoi faire les frais du repas que tu es obligée de donner demain. — (George Sand, Jeanne, 1844, chapitre V)
    • — Combien ? demanda Ouroz.
      — Oh ! pas une fortune, répliqua Mokkhi avec un rire qui sonna faux. Juste de quoi
      — (Joseph Kessel, Les Cavaliers, Gallimard, 1967)
    • J'empruntais à mon copain de quoi payer mon billet d'autocar jusqu'à Casa, où je comptais bien me glisser à bord d'un bateau en partance. — (Romain Gary, La promesse de l'aube, Folio)
  2. (Comme complément direct) (Québec) Quelque chose.
    • J'ai pensé à de quoi hier... — (Jean-Christophe Réhel, La blague du siècle, Del Busso éditeur, 2023, page 213)
    • Ils ont vu de quoi, alors que tout le monde voyait une petite fille gênée avec un gros trou noir au lieu du cœur. — (Safia Nolin, « Pour l'avenir : des paniers », in L'artiste et son œuvre, éditions XYZ, Montréal, 2022, page 50)

Proverbes et phrases toutes faites

[modifier le wikicode]

Locution interjective

[modifier le wikicode]

de quoi \də kwa\

  1. (Populaire) Qu’est-ce à dire.

Prononciation

[modifier le wikicode]

Références

[modifier le wikicode]