emblavure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1732) Du verbe emblaver.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
emblavure emblavures
\ɑ̃.bla.vyʁ\

emblavure \ɑ̃.bla.vyʁ\ féminin

  1. (Agriculture) Terre emblavée.
    • Dans les vergers […] on plante en général 200 pommiers ou poiriers par hectare. Mais, pour les terres que l’on cultive, on ne dépasse pas 100 pieds d’arbre, et on les espace suffisamment pour que les emblavures aient de l’air et du soleil. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 136)
    • Peut-être aussi beaucoup des terres qu’il cultivait convenaient-elles aux emblavures mieux qu’à la vigne et à l’olivier. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Mais est-ce la diminution des emblavures qui a fait décroître les naissances ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (En particulier) (Agriculture) Terre ensemencée, notamment par le blé.
    • Au printemps 1976, 55% de la surface étaient semés en « J73 », lorsqu’on identifia des biotopes virulents de la rouille brune. Mais il n’y avait pas de semences d’autres variétés pour remplacer « J73 » dans les emblavures de 1976-1977. — (Jean Semal, Pathologie des végétaux et géopolitique, 1982)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]