ethnique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin ethnicus, lui-même issu du grec ancien έθνικός, ethnikos de ἔθνος, ethnos (« peuple, nation »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ethnique ethniques
\ɛt.nik\

ethnique \ɛt.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la une ethnie, ce qui la caractérise.
    • Les Arabes de la péninsule ne possédaient rien d’autre qu’une homogénéité ethnique et culturelle. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.41)
  2. Relatif à la différenciation entre des peuples.
    • Il était muni de quelques théories ethniques, qui promettaient mathématiquement la première et fallacieuse apparence du succès à la brute disciplinée et grégaire; mais avec autant de nécessité un prompt sursaut donnait la victoire définitive au nerf méditerranéen associé au muscle anglo-saxon. — (Marcel Martinet, La Maison à l’abri, 1918)
    • C’était un tohu-bohu ethnique. Dans le port flottaient les pavillons de toutes les nations, et plus de deux millions d’êtres humains s’y embarquaient annuellement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 210 de l’éd. de 1921)
  3. Qui appartient à un peuple non occidental.
    • La musique ethnique.
    • Au travers de la bijouterie ethnique, découvrez les diffèrentes cultures du monde.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ethnique ethniques
\ɛt.nik\

ethnique \ɛt.nik\ masculin

  1. (Antiquité) Nom ethnique dans un nom de personne.
    • Le patronyme et l’ethnique (qui marque l’appartenance à une communauté politique) sont en effet les deux composantes de l’état civil grec. Et une relation ne peut s’établir qu’une fois connus ces éléments d’identité, qui fournissent en même temps des repères. Le Grec n’existe pas en tant qu’individu, mais en tant que membre d’une famille et d’un état. — (Marie Françoise Baslez, L’Étranger dans la Grèce antique, 1984, p. 17)
    • Un ethnique grec passé en latin, employé comme un zoonyme et compris comme un anthroponyme, crée un omen célèbre pour Lucius Aemilius Paulus avant la bataille de Pydna : [...]. — (Maria Antonietta Codecà et Anna Maria Orlandini, L’ambiguitas des réponses oraculaires, dans Claude Moussy et ‎Anna M. Orlandini (dir.), L’ambiguïté en Grèce et à Rome : Approche linguistique, 2007, p. 109)

Traductions[modifier]

Références[modifier]