exaction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1261) Emprunté au latin exactio, de exactus, participe passé de exigĕre, (« réclamer, exiger »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
exaction exactions
\ɛɡ.zak.sjɔ̃\

exaction \ɛɡ.zak.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle une personne ou une autorité exige par intimidation une contribution qui n’est pas due ou des droits supérieurs à ce qui est dû.
    • Qu’il dise la rançon à laquelle il fixe notre liberté, et elle sera payée, pourvu que cette exaction soit en rapport avec nos moyens. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ils sont jaloux et envieux, et soumettent à des exactions rigoureuses les marchands étrangers qui traversent leur pays. — (René Caillié, Voyage à Temboctou et à Jenné, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Les pirates des prairies eux-mêmes, gens de sac et de corde, rebut de la civilisation, qui ne vivent que de rapines et d’exactions, n’osaient s’attaquer à lui […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La cause de ces insurrections est presque toujours la même : les exactions, les extorsions et mille autres injustices commises par les caïds (gouverneurs) qui, ayant acheté leur poste, ne songent qu'à rentrer dans leurs fonds et à s'enrichir aux dépens de leurs administrés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.10)
  2. (Au pluriel) (Sens critiqué) Actes de violences, rapines exercés contre des populations.
    • En 1145, un légat pontifical prêcha contre eux. Eudes et sa troupe d'« éonites » gagnèrent alors la Gascogne, puis la Champagne, où leurs exactions attirèrent en 1148 une vive réaction de Samson, archevêque de Reims : […]. — (Michel Roquebert, L'épopée cathare, Privat, 1970, vol.1, p.55)
Note[modifier]
Ce deuxième sens est blâmé par les puristes et l’Académie française, laquelle rappelle que exaction signifie : « Action d’exiger ce qui n’est pas dû. L’emploi de ce mot pour désigner, par exemple, des attentats terroristes, constitue une extension de sens inadmissible[1]. »

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
exaction
\ɪgz.æk.ʃən\
exactions
\ɪgz.æk.ʃənz\

exaction

  1. Exaction.