expectorer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin expectorare, « chasser du cœur », composé du préfixe ex- et de pectus, « poitrine, cœur ».

Verbe [modifier le wikicode]

expectorer \ɛk.spɛk.tɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Chasser, expulser par des crachats, les mucosités et autres matières attachées aux parois des bronches et des alvéoles pulmonaires.
    • Expectorer des glaires.
    • La fièvre monta. La toux se fit de plus en plus rauque, et tortura le malade toute la journée. Le soir, enfin, le père expectora cette ouate qui l’étouffait. — (Albert Camus, La Peste, 1947)
    • Elle a beaucoup dormi ; de temps en temps elle aspirait quelques gouttes d’eau à travers la pipette ; elle crachait, dans des serviettes en papier que la garde pressait contre sa bouche. Le soir, elle s’est mise à tousser ; mademoiselle Laurent, venue prendre de ses nouvelles, l’a redressée, l’a massée, l’a aidée à expectorer. — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, page 66)
  2. (Figuré)
    • Ils pensèrent l’un et l’autre qu’ils allaient se réveiller.
      Bénin bâilla, fit « euhh ! », plus fort qu’un veau. Il lui sembla qu’il expectorait le sommeil.
      — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 86)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]