faire le deuil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire le deuil \Prononciation ?\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier) Accepter la disparition , en parlant d’un objet ou d’une personne.
    • Inévitablement la cérémonie a été présentée comme le moyen pour les familles de « faire le deuil ». S’il suffisait d’une cérémonie pour faire le deuil, ce serait simple ! Hélas, ces familles vont vivre un deuil très long et très douloureux. — (Nadine Beauthéac, 100 réponses aux questions sur le deuil et le chagrin, Albin Michel, 2010, page 17)
    • Par exemple, un parent et un enfant, qui n’ont pas réussi à communiquer de façon satisfaisante au cours de leur vie, feront le deuil non seulement de la mort de l’autre, mais également de la relation qu’ils auraient pu avoir et qui est à jamais impossible. — (Colette Gendron & ‎Micheline Carrier, La Mort: Condition de la Vie, PUQ, 1997, page 153)
    • Montaigne, 1595, fait dans les Essais, l’éloge d’une attitude mûre consistant à faire le deuil de la saisie intégrale du monde. — (Francis Danvers, S’orienter dans la vie: une valeur suprême?, Presses Univ. Septentrion, 2009, vol.1, page 150)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]