faire son deuil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire son deuil \Prononciation ?\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) (Familier) Accepter la disparition , en parlant d’un objet ou d’une personne.
    • Fin février, on se rendait compte dans tous les milieux français et indigènes qu'il fallait faire une fois de plus son deuil des espérances que l'on avait caressées. — (R.-A. Lortat-Jacob, Sauvons l'Indo-Chine ! Politique & Vérité, Paris : Éditions de La Griffe, sans date (fin 1926-début 1927), chap.4, page 30)
    • Je serai triste comme un saule
      Quand le Dieu qui partout me suit
      Me dira, la main sur l´épaule
      "Va-t´en voir là-haut si j´y suis"
      Alors, du ciel et de la terre
      Il me faudra faire mon deuil.
      — (Georges Brassens, Le Testament, in Je me suis fait tout petit, 1956)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]