faire porter le chapeau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De porter le chapeau.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire porter le chapeau \fɛʁ pɔʁ.te lə ʃa.po\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Faire porter la responsabilité d’une erreur à une autre personne, pour éviter d’avoir à la prendre soi-même.
    • La commission de permanence s’émut : elle décida de mander le ministre de la Guerre, le général d’HAUTPOUL qui minimisa l’affaire mais fit porter le chapeau si l'on peut dire au général CHANGARNlER qui de ce fait rompit toute relation avec le président, le 7 octobre 1850. — (Jean-Pierre Collignon, La médaille française et l'histoire de la Guerre de 1870-1871, Musées de Charleville-Mézières, 1995, p. 21)
    • Allison, intervint sa mère avec douceur, personne ne va essayer de lui faire porter le chapeau pour quoi que ce soit. — (Debbie Macomber, Un Noël à Cedar Cove, 2010)
    • — Et qu'en pense le conseil d'administration ?
      — Ils voudraient que nous fassions porter le chapeau à l'un de nos sous-traitants et je dois me battre pour que nous assumions cette erreur dont nous sommes les seuls véritables responsables.
      — (Jennifer Hayward, Une brûlante étreinte, traduction française de Fabrice Canepa, Harlequin, 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]