faluchard

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (Date à préciser) Mot composé de faluche et du suffixe -ard.

    Adjectif [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    Masculin faluchard
    \fa.ly.ʃaʁ\

    faluchards
    \fa.ly.ʃaʁ\
    Féminin falucharde
    \fa.ly.ʃaʁd\
    faluchardes
    \fa.ly.ʃaʁd\

    faluchard \fa.ly.ʃaʁ\

    1. (Péjoratif) Relatif à un certain corporatisme étudiant.
      • Quand ils ont fait un peu d’auto-stop sur une route étrangère, quand ils ont collectionné quelques flirts, quand ils sont allés à quelques « surboums », les étudiants s'imaginent connaître la vie : ils n'en connaissent jamais qu'une certaine caricature falucharde. Je vois deux sortes de responsables à cette carence : les professeurs et les étudiants eux-mêmes. — (Henri Perruchot, La France et sa jeunesse, Hachette, 1958, p. 88)
      • Nous devons imaginer qu'il y a un instituteur en Corrèze, un rentier de village normand, un étudiant faluchard d'Angers pour les découper, les coller dans des cahiers, les lire l'un à ses écoliers, l'autre à sa femme et à sa fille, le troisième à ses copains de dortoir. — (François Taillandier, Mon Edmond Rostand: L'homme qui voulait bien faire, Éditions de l'Observatoire/Humensis, 2018)

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    faluchard faluchards
    \fa.ly.ʃaʁ\
    Photographie en noir et blanc d'un homme de profil avec un chapeau mou recouvert de badges.
    Un faluchard.

    faluchard \fa.ly.ʃaʁ\ masculin (pour une femme, on dit : falucharde)

    1. Étudiant affilié à une corporation dont les membres portent la faluche.
      • Il devinait les rires moqueurs des autres étudiants, leurs plaisanteries grasses à son encontre. Il haussa les épaules, fataliste : oui, il était dans un triste état, mais il n'était pas le seul ! Ils avaient tous bu comme des trous... car il fallait bien s'amuser entre amis, foi de faluchard ! — (Jean-Luc Bizien, La chambre mortuaire , vol. 1, éd. 12/21, 2013, chap. 28)
      • Il est avéré que le Front national a existé d'abord par Jean-Marie Le Pen, comédien patenté de la scène politique, bateleur maniant le calembour aussi bien que l’imparfait du subjonctif, vieux faluchard devenu charismatique par ses outrances mêmes. — (Michel Winock, Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Éditions du Seuil, 2015, chap. 4)
      • Depuis lors, les étudiants de chaque université avaient à cœur, en certaines occasions officielles ou festives, de se coiffer de la faluche au sein de leurs associations : les bitards, les basochards et les faluchards. […]. La faluche, qui au départ se portait seule, s'était au fil du temps enrichie de rubans et d'insignes propres à chaque corporation. — (Édouard Brasey, Les Fils du patriarche, Calmann-Lévy, 2017, chap. 5)

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    • (Merci d’indiquer une prononciation, ou à défaut, de retirer le modèle.)
    • France (Toulouse) : écouter « faluchard [Prononciation ?] »