fanfiole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Probablement un mot-valise issu de fanfreluche et de babiole. [1]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fanfiole fanfioles
\fɑ̃.fjol\

fanfiole \fɑ̃.fjol\ féminin

  1. (Vieilli) Ornement frivole, en particulier celui de la toilette féminine.
    • [Le peintre Boucher] a beau me les montrer nues, je leur vois toujours le rouge, les mouches, les pompons et toutes les fanfioles de la toilette. — (Denis Diderot, Salon de 1765 dans Œuvres de Denis Diderot éditées par Jacques-André Naigeon, Deterville, 1800, tome 13, page 40)
    • Elle partait nue, ou peu s’en faut, et s’en revenait, huit jours après, vêtue de soie et de velours, parée de chaînes et de dentelles, la soie aux souliers, le diamant à la jarretière, et les bras chargés de bracelets. C’est très-vrai, la petite Mimi était une marquise, et ses grands dégingandés sentaient redoubler, aux fanfioles de ses toilettes, leur admiration pour Mimi. — (Arsène Houssaye, Les Mains pleines de rose, pleines d’or et pleines de sang, M. Lévy frères, 1874, page 13)
    • Dans les affaires les plus graves, dans celles qui tiennent le plus au cœur de madame de Pompadour, qui intéressent le plus sa vanité, il est curieux de voir toujours la femme passer au travers de l’homme d’État, et le chiffon et la fanfiole venir sous sa plume. — (Edmond et Jules de Goncourt, Madame de Pompadour, Charpentier, 1878, page 387)
    • Et là-bas, quel bric-à-brac insipide, inutile, ces fanfioles effilochées aux fenêtres ! Pourquoi n’en faisais-je pas les torons d’une corde pour m’y pendre ! — (Gustav Meyrink, Le Golem, 1915 ; traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre, 2003, page 229)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]