fixité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fixité fixités
\fik.si.te\

fixité \fik.si.te\ féminin

  1. État de ce qui est fixe.
    • Ces institutions acquirent plus de fixité.
    • C’est un esprit sans fixité.
    • Ses idées n’ont aucune fixité.
    • La fixité de ses opinions, de ses principes.
  2. (Spécialement) Absence d’évolution dans le temps.
    • Il vaut toujours mieux croiser avec une race dont la fixité est reconnue, qu’avec des types artificiels dont les caractères finissent souvent par se perdre. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Pour s’évader de la mentalité scolastique, il fallait répudier le réalisme des universaux […] ; qui conduisait à des théories erronées, telles que la fixité des espèces et la distinction ontologique des caractères essentiels et accidentels ; […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
  3. (En particulier) Nature d’un regard qui s’attache ou semble s’attacher avec persistance à un objet, à une personne.
    • Ses yeux avaient une fixité morbide.
    • L’inquiétante fixité de son regard.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]