foutraque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Mot-valise composé de fou et de patraque.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
foutraque foutraques
\fu.tʁak\

foutraque \fu.tʁak\ masculin et féminin identiques

  1. Fou et excentrique.
    • Un nid pour quoi faire est un vrai roman littéraire, foutraque et foisonnant, plein de personnages et de situations cocasses. — (Les Inrockuptibles, numéros 580 à 587, 2007)
    • Antoine de Maximy perce des trous magiques dans la croûte terrestre avec son petit matos foutraque. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 136)
    • Le très succinct article de Wikipédia sur Spreckelsen indique qu’il est enterré au cimetière de Hørsholm. « Non loin de la tombe de Thomas Dinesen », est-il précisé en note. Parfait exemple de l’incongruité de cette encyclopédie foutraque. — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 284)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
foutraque foutraques
\fu.tʁak\

foutraque \fu.tʁak\ masculin et féminin identiques

  1. Personne folle et excentrique.
    • il n’a aucun sens des responsabilités et ne paye jamais la pension des enfants, c’est un emmerdeur, un foutraque, un de ces types dont on se dit qu’on aurait mieux fait de se casser une jambe le jour où on l’a rencontré. — (Alain Le Blanc, Une enfance en morceaux, Éditeur Rocher, 2005)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]