gardénia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Gardenia, gardenia

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1777) De l’anglais gardenia attesté en 1760, plante dédiée au botaniste écossais Alexander Garden.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gardénia gardénias
\ɡaʁ.de.nja\
Une fleur de gardénia.

gardénia \ɡaʁ.de.nja\ masculin

  1. (Botanique) Arbrisseau de la famille des Rubiacées, à feuilles lancéolées, luisantes, à grandes fleurs ornementales, blanches et odorantes.
  2. Fleur de cet arbuste.
    • Deux heures plus tard, un gentleman en smoking impeccable, la gardénia à la boutonnière, regardait d'un œil, approbateur, un groom parfaitement stylé, qui se tenait respectueusement devant lui. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • Une certaine élégance dans sa toilette, le gardénia odorant de sa boutonnière. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1895, p. 822)
    • Le beau gardénia crémeux qui décorait sa boutonnière. — (Georges Duhamel, Chronique des Pasquier, vol. 7 : Cécile parmi nous, Mercure de France, Paris, 1938, p. 253)
    • Tante Gardénia s’appelait ainsi car elle était ce genre de tata absorbante que chacun possède et subit, une sorte de fleur entêtante, bavarde et carnivore. — (Zoé Valdés, Soleil en solde, nouvelles, 1999, traduit de l’espagnol par Carmen Val Julián, page 26.)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]