garide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot créé par Robert-Hippolyte Chodat dans Les dunes lacustres de Sciez et les Garides, Bull. Soc. bot. suisse, XII, 1902, p. 15-58 & dont le sens fut reprécisé par J. Favre et Émile Issler

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
garide garides
\Prononciation ?\

garide \Prononciation ?\ féminin

  1. (Écologie) Formation végétale xérophytique caractérisée par un gazon ininterrompu ou plus ou moins discontinu qui se développe dans des stations sèches et ensoleillées établies sur des surfaces rocailleuses arides non boisées.
    • Présentant son développement optimum sur « les pentes rocailleuses des contreforts siliceux des Vosges » à une altitude variant de 400 à 800 m., le Festucetum duriusculae représente une variation que Issler désigne sous le nom de garide siliceuse par opposition à la garide calcaire. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 100)
    • Le faciès régressif le plus caractéristique est représenté par une garide calcicole xérophile : thyms (Thymus Chamaedrys Fries et T. mastichina, etc.), germandrée (…), hélianthème (…), Ononis (…), épipacte (…), kœleria (…). — (Claude Bertrand & ‎Georges Bertrand, Une géographie traversière: l'environnement à travers territoires et temporalités, Paris : Arguments, 2002, p.35)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]