hippopotomonstrosesquipédaliophobie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(2008) De l’anglais hippopotomonstrosesquipedaliophobia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hippopotomonstrosesquipédaliophobie hippopotomonstrosesquipédaliophobies
\i.po.po.to.mɔ̃s.tʁo.zɛs.ki.pe.da.ljo.fɔ.bi\

hippopotomonstrosesquipédaliophobie \i.po.po.to.mɔ̃s.tʁo.zɛs.ki.pe.da.ljo.fɔ.bi\ féminin

  1. (Par plaisanterie) Peur des mots trop longs, qui sont constitués de trop de syllabes.
    • Homer posa le dictionnaire sur le bureau et le feuilleta.
      – C'était difficile, de remporter le tournoi mondial d'orthographe ?
      – Très. Tu veux connaître le mot qui m'a fait gagner ?
      – Oui.
      Hippopotomonstrosesquipédaliophobie.
      – C'est un vrai mot ?
      – Bien sûr, ça veut dire « peur des mots trop longs ».
      — (Suzanne Selfors, Homer et la fille aux cheveux roses, traduit de l'anglais (USA) par Rosalind Elland-Goldsmith, éd. du Seuil, 2014)
    • Puis ce fut le tour d'Héraclès.
      — Je vais choisir la première fille qui peut trouver le mot le plus long et le mot le plus court n'ayant jamais existé.
      Il y eut un moment de silence pendant que chacun tentait de trouver les deux mots. Cette devinette était presque aussi bonne que celles que Python lui avait demandées lors des Jeux olympiques !
      Athéna répondit immédiatement, bien entendu.
      — Le plus long est hippopotomonstrosesquipédaliophobie, qui est la peur des mots trop longs. Et quant au plus court, eh bien, Et quant au plus court, eh bien, il existe quelques mots d'une seule lettre tels qu'« y ». Mais comme il s'agit de la dernière des voyelles de l'alphabet, je dirais que le mot le plus court est « a », la première voyelle de l'alphabet.
      — (Joan Holub & Suzanne Williams, Les apprenties déesses: Méduse la vipère, traduit de l'anglais par Sylvie Trudeau, Varennes (Québec) : Éditions AdA, 2014, chap. 6)
Notes[modifier le wikicode]
Cette phobie n'a aucune réalité ; il ne s'agit que d'une plaisanterie. La traduction approximative donnerait : « peur panique des monstres hippopotames d'un pied et demi de long. »

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]