long

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) (Xe siècle) Du latin longus (« qui dure longtemps »). Long terme apparaît en 1250. (1080) lonc.
(Nom) (1165)
(Adverbe) (1050) longes, « longuement ».

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin long
\lɔ̃\
longs
\lɔ̃\
Féminin longue
\lɔ̃ɡ\
longues
\lɔ̃ɡ\

long \lɔ̃\

  1. Qualifie des objets considérés dans leur dimension d’une extrémité à l’autre, par opposition à court.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Chacun d’eux semblait aussi long que le Strand et aussi large que Trafalgar Square. Certains même devaient avoir un tiers de mille de longueur. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 130 de l’éd. de 1921)
    • — La perche, une perche, reprit Grangibus qui ne perdait plus le nord.
      Camus, parmi celles qu’on avait arrachées à une clôture voisine, choisit la plus longue et la plus solide et on la tendit à l’enlisé […]
      (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Qualifie une surface considérée dans sa plus grande dimension et par opposition à large.
    • Une table longue. Ce jardin est plus long que large. Un champ long et étroit.
  3. Qui dure longtemps.
    • Pendant de longs siècles, la maison resta bien fragile. A peine différente d'une cabane de bois dans les forêts, bicoque de limon très souvent, elle brûlait ou elle fondait pour un rien. (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8, p. 188)
    • La courte nuit d’été lui parut cependant interminablement longue. Il éprouvait une sensation désagréable d’insécurité et il s’imaginait, sans la moindre raison, que le jour la dissiperait. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 98 de l’éd. de 1921)
    • L’avalanche de nos obus et de nos torpilles dura quatre longues heures. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p. 177)
    • Les îles Galapagos, mon escale prévue, n’étaient qu’à huit cent milles à vol d’oiseau, mais malgré la courte distance, c’était une longue traversée […] (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  4. (En particulier) Qualifie des ouvrages de l’esprit, soit que l’on en considère l’étendue, soit qu’on ait égard au temps nécessaire pour les lire, les réciter, les entendre.
    • Un long poème.
    • Un long discours.
  5. Qui est lent, tardif.
    • Cet ouvrier est long à tout ce qu’il fait.
    • Ces arbres sont longs à pousser.
  6. (Grammaire anglaise) Se dit d’un adjectif comportant trois syllabes (ou deux s’il ne se termine pas par le suffixe adjectival -y).
    • Les mots expensive et anonym sont des adjectifs longs, car ils ont plus de deux syllabes.
    • L’adjectif airless est dit long car il comporte deux syllabes, et ne se termine pas par le suffixe -y ; à l’inverse, l’adjectif bandy est dit court : il se termine par le suffixe adjectival -y.

Dérivés[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
long longs
\lɔ̃\

long \lɔ̃\ masculin

  1. Longueur, par opposition à largeur.
    • Le passage du fleuve, large en ce point de deux cents mètres, se fait au moyen d’embarcations plates de six à dix mètres de long. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 143)

Dérivés[modifier]

Adverbe[modifier]

long \lɔ̃\ invariable

  1. D’une manière longue, avec quelque chose de long.
    • […] je regardais les gens entrer dans la cour, les hommes en redingotes sombres, les femmes long voilées de noir. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
  2. (Familier) Beaucoup.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • long sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Variante de lonc.

Adjectif[modifier]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet longs longe long
Régime long
Pluriel Sujet long longe
Régime longs

long \lõnɡ\

  1. Long.

Afrikaans[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

long \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Poumon.

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier]

Nature Forme
Positif long
\ˈlɔŋ\ ou \ˈlɒŋ\
Comparatif longer
\ˈlɔŋ.ɡɚ\ ou \ˈlɒŋ.ɡə\
Superlatif longest
\ˈlɔŋ.ɡɪst\ ou \ˈlɒŋ.ɡɪst\

long \ˈlɔŋ\ ou \ˈlɑŋ\ (États-Unis), \ˈlɒŋ\ (Royaume-Uni)

  1. Long.
    • A long road.

Dérivés[modifier]

Verbe[modifier]

Temps Forme
Infinitif to long
\ˈlɔŋ\
Présent simple,
3e pers. sing.
longs
\ˈlɔŋz\
Prétérit longed
\ˈlɔŋd\
Participe passé longed
\ˈlɔŋd\
Participe présent longing
\ˈlɔŋ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

long \ˈlɔŋ\ ou \ˈlɑŋ\ (États-Unis), \ˈlɒŋ\ (Royaume-Uni) intransitif

  1. Désirer ardemment.
    • Catherine, last spring at this time, I was longing to have you under this roof. (Emily Brontë, Wuthering Heights)
      Catherine, au printemps dernier, à pareille époque, j’aspirais à vous avoir sous ce toit.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Gaélique écossais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

long \Prononciation ?\

  1. Bateau, navire.

Gaélique irlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

long \Prononciation ?\

  1. Navire.

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Nombre Singulier Pluriel
Nom long longen
Diminutif longetje longetje

long \Prononciation ?\ féminin/(masculin)

  1. (Anatomie) Poumon.

Prononciation[modifier]

  • Pays-Bas : écouter « long »

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin long
\Prononciation ?\
longs
\Prononciation ?\
Féminin longa
\Prononciation ?\
longas
\Prononciation ?\

long [ˈluŋk] (graphie normalisée)

  1. Long.

Références[modifier]

Vietnamien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier]

long \lɔŋ˦\

  1. (Dialecte) Picholette.
    • Một long rượu
      Une picholette d’alcool
  2. Se disjoindre; se disloquer; se démonter.
    • Bậc cầu thang long
      Marches d’escalier qui se sont disjointes
    • Bánh xe long ra
      Rouages qui se sont disloqués
    • Các bộ phận của máy long ra
      Les éléments d’une machine se sont démontés
  3. Se déchausser.
    • Răng long
      Des dents qui se sont déchaussées
  4. S’ébranler.
    • Nước kia muốn đổ, thành này muốn long (Nguyễn Gia Thiều)
      Des états et des citadelles menacent de s’ébranler et de s’écrouler
  5. Rouler (en parlant des yeux).
    • Long tóc gáy
      Échevelé (en parlant d’une course)
    • Long trời lở đất
      Qui bouleverserait le monde
    • Tóc bạc răng long
      Très vieux

Paronymes[modifier]

Références[modifier]