disloquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin dislocare (« déplacer ») composé de dis- et locare.

Verbe [modifier]

disloquer \di.slɔ.ke\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se disloquer)

  1. Déplacer violemment une ou plusieurs parties d’un tout.
    • (Pronominal)Les appareils s’élevaient assez bien et volaient pendant quelques kilomètres, mais ils reprenaient rarement terre sans qu’une partie quelconque se disloquât. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 17 de l’éd. de 1921)
    • (Pronominal)En 1250, on voit encore les dominicains faire la chasse aux livres juifs. Tracasseries et saisies se multiplient. Aussi les écoles talmudiques se disloquent-elles. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Au fond, vers le Louvre, tout bouillonnait ; des flux énormes de foule, puis des reflux soudains ; des regards furieux ; des multitudes qui se disloquaient, se formaient en bandes d'où jaillissaient des vociférations qui crépitaient sur le murmure immense. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. (Figuré) (Militaire) Séparer les différents corps d'une armée pour les répartir en plusieurs cantonnements ou garnisons.
    • (Par extension) Voilà notre organisation qui est toute disloquée par votre départ.

Traductions[modifier]

Références[modifier]