égard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Nominalisation de l’ancien verbe esgarder, du préfixe es- et de garder, qui signifiait avoir soin, surveiller, regarder.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
égard égards
\e.ɡaʁ\

égard \e.ɡaʁ\ masculin

  1. Action de prendre quelque chose en considération, d’y faire attention, d’en tenir compte.
    • Il aura quelque égard à ma prière.
    • Vous n’avez eu nul égard à mes représentations.
    • Il faut avoir égard au mérite des personnes.
    • Sans avoir égard, aucun égard aux prières, aux sollicitations.
    • Les juges ont prononcé sans avoir égard à la requête, sans aucun égard, sans le moindre égard pour les raisons alléguées.
  2. (Par extension) Déférence, marque d’estime, de considération. — Note : Dans cette acception on l’emploie souvent au pluriel.
    • Je ne le fais que par égard pour vous.
    • Avoir de grands égards pour quelqu’un.
    • La connaissance des égards est une partie essentielle de la bonne éducation.
    • Les hommes se doivent des égards réciproques.
    • Manquer aux égards que l’on doit aux vieillards.
    • C’est un manque d’égards que rien ne saurait excuser.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Par rapport à un objet.
C’est à tous les égards ce qui vous convient le mieux. Il mérite à tous égards votre estime, votre amitié.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
égard égards
\e.ɡaʁ\

égard \e.ɡaʁ\ masculin

  1. (Histoire) Priseur de denrées, sur les marchés du nord de la France, sous l'ancien régime.
  2. (Histoire) Tribunal compétant pour juger les différents entre les chevaliers de l'Ordre de Malte.
    • L'égard avait son siège à Malte.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • J. Tailliar, Le livre des usaiges et anciennes coustumes de la conté de Guysnes, édition de 1856, notes de M. Courtois, p.XXXIX
  • Inspiré du Dictionnaire encyclopédique Quillet, Paris, 1934.
  • Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (égard), mais l’article a pu être modifié depuis.