démonter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de monter avec le préfixe antonymique dé-.

Verbe [modifier]

démonter \de.mɔ̃.te\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se démonter)

  1. Arrêter le mouvement d’un mécanisme, qui a ensuite besoin d’être remonté.
    • La pendule est démontée et aussi d’un mécanisme qui commence à se détraquer, à ne plus aller aussi bien qu’auparavant.
    • Mon réveille-matin se démonte.
  2. (Figuré) (Familier) Perdre le contrôle.
    • Une personne démontée, dont l’énergie morale a disparu.
  3. Défaire pièce par pièce ce qui formait un tout.
    • Démonter une machine.
    • Démonter une armoire.
    • (Par extension) Démonter une pendule, une montre, des diamants, des pierreries.
    • Démonter un canon : l’ôter de dessus son affût.
  4. (Par extension) Détraquer, mettre hors d’usage.
    • Démonter une batterie.
    • En deux heures, on démonta toutes les batteries des ennemis.
  5. (Figuré) Déconcerter, mettre hors d’état d’agir, de répondre.
    • Cette objection le démonta tout à fait.
    • Il fut démonté dès le premier argument.
  6. (Pronominal) Se dit d’une personne qui perd son sang-froid, sa présence d’esprit, qui n’est plus maîtresse d’elle-même.
    • À cette question l’accusé se démonta.
  7. (Pronominal) (Par analogie) Faire preuve de mouvements désordonnés, bouleversés.
    • Une mer démontée, une mer bouleversée par la tempête.
  8. (Équitation) Jeter, en parlant du cheval, un cavalier à terre.
    • Son cheval fit un brusque écart et le démonta.
    • La plupart des hommes de Concini étaient démontés ; trois ou quatre gisaient sur la route ; les autres reculèrent... (Michel Zévaco, Le Capitan, ch. I, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  9. (Équitation) Faire descendre, forcer à descendre de cheval.
  10. Il se dit particulièrement des troupes à cheval auxquelles on fait faire le service à pied dans quelque occasion extraordinaire.
    • Démonter de la cavalerie.
    • On démonta des régiments de cuirassiers.
  11. (Par extension) Ôter le commandement, rétrograder.
    • Démonter un capitaine de vaisseau : lui ôter le commandement du vaisseau qu’il montait.
  12. (Vulgaire) Posséder, prendre sexuellement.
    • Cette femme, je vais la démonter.
  13. (Familier) Être dans le mal, avoir bu trop d’alcool ou consommé de drogue.
    • Il a trop bu, il est complètement démonté.
  14. (Informatique) Action de supprimer l’accès à un système de fichiers.
    • Démonter de force des systèmes de fichiers pourrait faire planter l’ordinateur ou endommager les données sur le système de fichiers. (Guide de l’utilisateur FreeBSD, Monter et démonter des systèmes de fichiers)
  15. Abattre avec une arme.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]