démontage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de démonter, avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
démontage démontages
\de.mɔ̃.taʒ\

démontage \de.mɔ̃.taʒ\ masculin

Démontage d'un arbre par un arboriste-grimpeur. (sens 2)
  1. Action de démonter, de désassembler.
    • Le démontage d’une machine, d’une montre, d’une serrure, d’un tuyau, d’un escalier.
    • Le démontage de l’appareil devenait pénible à l’extrême. — (Juan Miguel Aguilera, Le filet d'Indra, 2010)
  2. (En particulier) Abattage d'un arbre en procédant de la cime vers le bas, par petits tronçons. Cette technique est utilisé notamment en milieu urbain quand il est impossible de faire tomber un arbre en entier.
    • Il orienta rapidement ses nouvelles compétences, vers une niche beaucoup plus pointue : le démontage avec rétention des très grands arbres. Perché à plus de trente mètres de haut, le but du démontage consistait, pour l'arboriste grimpeur, mi-bûcheron, mi alpiniste à élaguer complètement le houppier, à scier les grosses branches et à débiter de haut en bas le fût de l'arbre en billons en freinant leur chute, pour ainsi les guider jusqu'au sol avec une corde de rétention. — (Éric Peaudecerf , Charline et l’arbre Roi, éd. Librinova, 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]