mang

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : mắng, măng, mạng, mảng

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIIe siècle) Du chinois , mǎng.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
mang mangs
\Prononciation ?\

mang masculin

  1. (Chine) (Arts) Dragon chinois à quatre griffes, qui incarne le pouvoir temporel.
    • La livrée Impériale est jaune, & tout ce qui appartient à l’Empereur est de la même couleur, sans excepter ses dragons à cinq griffes, qui se nomment long, & sa cotte-d’arme, qui est telle encore que l’Empereur Fo-hi la porta le premier. Personne n’oserait prendre ni l’un ni l’autre sans sa permission ; mais tout le monde peut orner son habit d’un dragon à quatre griffes, qui s’appelle mang. (Jean-François de La Harpe, Abrégé de l’histoire générale des voyages, seconde partie, livre quatrième, 1780)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

  • Schuyler Cammann, The Making of Dragon Robes, dans T’oung Pao, vol. 40, nos 4-5, 1951, pp. 297-321
  • Monique Crick, Sous la griffe du dragon: costumes de cour de la dynastie Qing (1644-1911), des Collections Baur, Musée des arts d’extrême-orient et du Musée d’ethnographie de Genève : aux Collections Baur, du 5 novembre 2004 au 20 février 2005, 2004, ISBN 9788874391738
  • Yuan Zujie, Dressing for power: Rite, costume, and state authority in Ming Dynasty China, dans Frontiers of History in China, vol. 2, no 2, 2007, ISSN 1673-3401, pp. 181–212}}

Romanche[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin manus.

Nom commun[modifier]

mang \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Main.
Note[modifier]
Forme et orthographe du dialecte surmiran.

Variantes dialectales[modifier]

Vietnamien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

mang \Prononciation ?\

  1. Porter.
    Exemple manquant. (Ajouter)