hostilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin hostilitas.
→ voir hostile et -ité

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hostilité hostilités
\ɔs.ti.li.te\

hostilité \ɔs.ti.li.te\ féminin

  1. (Politique) Acte d’un ennemi ou état de guerre.
    • Le monde entier prenait part aux hostilités, sans pouvoir envisager la possibilité d’une paix prochaine, sans même l’espoir de recouvrer jamais la paix. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 392 de l’éd. de 1921)
    • La guerre est déclarée, mais il n’y a encore eu aucun acte d’hostilité de part ni d’autre.
    • Ce prince se livra à des actes d’hostilité, sans avoir déclaré la guerre.
    • Un commencement d’hostilités. — Commencer les hostilités. — Suspendre les hostilités.
  2. (Par extension) (Par hyperbole) Comportement d'inimitié ou d'opposition ; disposition hostile.
    • Voici, pour commencer, ce que j’écrivais, il y a six ans, dans un livre de colère que l’hostilité générale s’efforça d’étouffer par tous les moyens imaginables. (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • L’indifférence en matière de foi était devenue de règle, car d’hostilité on n’en sentait point trop encore ; à peine sourdait-elle, peut-être, dans quelques propos sacrilèges que les mauvaises langues : […], s’essayaient malicieusement dans l’ombre à propager. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Pavlov ne s'est pas borné à abdiquer simplement la psychologie en tant que science. Il voyait naître en lui le sentiment d’hostilité irréconciliable envers cette « alliée de la physiologie » qui n'a pas fait ses preuves. (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, p.78, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]