houka

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ourdou حقہ‏, huqqā, de l’arabe حُقَّة, huqqah (« boite en ivoire ou en bois ») via l’hindi हुक़्क़ा‏, huqqā.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
houka houkas
\u.ka\
Base d’un houka.

houka \u.ka\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Pipe indienne, voisine du narghilé turc.
    • C’est l’Ennui ! — l’œil chargé d’un pleur involontaire,
      Il rêve d’échafauds en fumant son houka.
      Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
      Hypocrite lecteur, — mon semblable, — mon frère !
      — (Baudelaire, Les Fleurs du mal)
    • Je voudrais être ce petit jeune homme, dit le critique en s’asseyant et prenant le bout du houka. — (Honoré de Balzac, Béatrix, 1838-1844, première partie)
    • Vers la fin du mois de mai 1825, Lucien avait perdu toute sa vivacité ; il se sortait plus, dînait avec Herrera, demeurait pensif, travaillait, lisait la collection des traités diplomatiques, restait assis à la turque sur un divan et fumait trois ou quatre houka par jour. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, première partie)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • houka sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • houka sur le Dico des Ados Le Dico des Ados small logo 2021.svg