il était une fois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De il était, signifiant il y avait, et de une fois. Popularisé par Charles Perrault.

Locution verbale [modifier le wikicode]

il était une fois \i.l‿e.tɛ.t‿yn fwa\

  1. Il y a longtemps, il y avait … Note d’usage : Utilisé principalement au début des contes de fées. Toujours suivi par un attribut introduisant un personnage du conte.
    • Il était une fois une petite fille de Village, la plus jolie qu’on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore. — (Charles Perrault, Le Petit Chaperon rouge, 1697)
    • Il était une fois un gentilhomme qui épousa, en secondes noces, une femme, la plus hautaine et la plus fière qu’on eût jamais vue. — (Charles Perrault, Cendrillon, 1697)
    • « Il était une fois… » On jouait ; on s'arrête ;
      Tous les joujoux lâchés quittent la main distraite :
      On s'assoit, bouche bée, en faisant des yeux ronds.
      Grand'mère, qui tricote à petits gestes prompts,
      D'une petite voix commence son ramage,
      Et l'on reste, à l'ouïr, sage comme une image.
      — (Jean Richepin, poème Il était une fois…)
    • Rien de plus éloigné d’une confession qu’un conte traditionnel. Il est clair que si je prononce la formule magique « Il était une fois », je ne vais pas « me coucher sur le papier », comme on dit vulgairement. — (Michel Tournier, Il était une fois… Pierre Gripari, dans Les vertes lectures, collection Folio, 2007, page 171)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Certains traductions sont des adverbes de temps plutôt que des locutions verbales introduisant un personnage.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]