immixtion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé savant fait sur la base du latin immixtus et -ion sur le modèle de mixtion.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
immixtion immixtions
\i.mik.sjɔ̃\
ou \im.mik.sjɔ̃\

immixtion \i.mik.sjɔ̃\ ou \im.mik.sjɔ̃\ou \imik.stjɔ̃\ féminin

  1. Action de s’immiscer dans les affaires d’autrui.
    • Il critique surtout la protection que les seigneurs accordent aux préteurs juifs […]. Plus d’un seigneur protesta contre cette immixtion du pape dans ses affaires intérieures. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le fait est significatif, il démontre le désir américain d’immixtion dans la politique africaine. — (Franco Arese, La politique africaine des États-Unis -1945)
    • Si je n'étais pas déjà allé surprendre ces dames, c'est que, pour en avoir été victime, je répugne toujours aux surveillances, aux immixtions dans les affaires et les libertés d'autrui, même quand il s'agit de mes proches. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 197)
  2. (Droit) Action de s’immiscer dans une succession.
    • Les actes conservatoires n’emportent point immixtion.
  3. (Littérature) (Par extension) Action d’un événement extérieur.
    • Depuis prenant pour motif l’immixtion d’un événement dans le cercle familial ou public pour ausculter ses déflagrations intimes, Laurent MAUVIGNIER n’a cessé de perfectionner son art romanesque.— (Sabine AUDRERIE, « La terre entière comme jardin public », journal La Croix, page 14, 4 septembre 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]