impotable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin impotabilis → voir in- et potable.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
impotable impotables
\Prononciation ?\

impotable masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui n'est pas potable.
    • Eaux magnésiennes. Ces eaux, chargées de magnésie carbonatée et d'autres sels plus ou moins complexes, sont le plus souvent impotables et surtout très mauvaises en irrigation. — (Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura - Tome 1 : Géologie, 1er fasc., 1865, p.264-265)
    • Mais, en tout cas, l'eau douce n'eût pas manqué à la colonie, même au cas où ces eaux eussent été impotables, car une petite rivière, alors limpide et fraîche, coulait vers l'Océan glacial. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Après le dîner, en quittant la table et rentrant dans le salon, nous n'avons pu nous empêcher de revenir sur le repas que nous venions de faire ; rien à la lettre n'avait été mangeable : le pain mauvais, le vin impotable, la viande dégoûtante et malsaine. — (Emmanuel de Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène, mars 1816, chapitre cinquième)

Références[modifier le wikicode]

  • François Noël & L.-J. Carpentier, Philologie française ou Dictionnaire étymologique, critique, historique, anecdotique, littéraire, Paris , Le Normant père, 1831, vol.2, p.18