indéclinable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : indeclinable

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot composé de in- et déclinable.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
indéclinable indéclinables
\ɛ̃.de.kli.nabl\

indéclinable \ɛ̃.de.kli.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Grammaire) Qui ne peut être décliné, qui ne se décline pas.
    • Il y a en grec des noms substantifs indéclinables dans tous leurs cas, tels sont les noms étrangers ou hébreux qui le sont aussi en latin. (M. Furgault, Nouvel abrégé de la grammaire grecque, 7e édition revue corrigée et augmentée par M. Jannet, Paris : Mme Aumont veuve Nyon, 1810, p.36)
    • Il y a deux sortes d'adjectifs ; les uns sont proprement des adjectifs indéclinables, qui se placent toujours avant les substantifs ; […]. (João Rodrigues, Élémens de la grammaire japonaise, traduit du portugais par M.-C. Landresse, Paris : Librairie orientale Dondey-Dupré père & fils, 1825, p.6)
  2. (Christianisme) (Rare) Qui ne peut pas être en déclin.
    • Il sera d'autant plus libre , qu'il échangera par sa délivrance l'attrait de pécher contre l’indéclinable attrait de ne plus pécher. (Augustin d'Hippone, La Cité de Dieu, traduction de L. Moreau, Paris : Vaton, 1845, vol.2, p.547)
    • C'est cette volonté spéciale du salut des élus qui ne peut être frustrée de son effet. C'est d'elle, et non pas de la grâce, dont saint Augustin dit souvent qu'elle est invincible, indéclinable, toute puissante. La grâce n'est point indéclinable par sa nature ou essence : si elle l'étoit, il faudrait de bonne foi admettre avec les contre-remontrants de Dordrecht le système de l'irrésistibilité de l'homme à la grâce; car irrésistible et indéclinable sont termes synonymes entre gens de bonne foi. (Lettres sur la Grâce et la Prédestination, dans les Œuvres de Fénelon, archevêque de Cambrai, Paris : Lefevre, 1835, vol.2, p.328)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]