infirmerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De infirme et du suffixe -erie.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
infirmerie infirmeries
\ɛ̃.fiʁ.mə.ʁi\

infirmerie \ɛ̃.fiʁ.mə.ʁi\ féminin

  1. Lieu destiné, en général, à recevoir des malades peu gravement atteints dans les communautés et maisons religieuses, dans les casernes, dans les collèges, dans tout établissement d’instruction comportant un internat.
    • J'ai parlé tout à l'heure de l’insuffisance du personnel à l’infirmerie de Chelsa. Que dire à ce point de vue de l’infirmerie de Gray's Inn? Pour ces 500 malades, il n'y a qu'un médecin. (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p.126)
    • L'assistance médicale était organisée ; les infirmeries indigènes, créées dans chacun de nos postes, voyaient affluer, chaque jour, des centaines de consultants dont certains venaient se faire panser les blessures reçues en nous combattant ; […]. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 177)
    • Chaque hôpital possédait une tisanerie ; celle—ci dépendait de l’infirmerie du fort ; on y descendait par un petit escalier. (Germaine Mailhé, Déportation en Nouvelle-Calédonie des communards et des révoltés de la Grande Kabylie (1872-1876), p.163, L’Harmattan, 1995)

Traductions[modifier]

Références[modifier]