inhospitalier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1586) De hospitalier avec le préfixe in-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin inhospitalier
\i.nɔs.pi.ta.lje\
inhospitaliers
\i.nɔs.pi.ta.lje\
Féminin inhospitalière
\i.nɔs.pi.ta.ljɛʁ\
inhospitalières
\i.nɔs.pi.ta.ljɛʁ\

inhospitalier \i.nɔs.pi.ta.lje\

  1. Qui n’est pas hospitalier, qui n’exerce pas l’hospitalité, qui est inhumain envers les étrangers.
    • Irrité de ces préparatifs de la part de l’ermite, lesquels avaient évidemment pour objet d’appuyer ses intentions inhospitalières, le chevalier frappa la porte. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Autrefois, […], ces Bochjesmen, menteurs et inhospitaliers, ne recherchaient que le meurtre et le pillage, et profitaient habituellement du sommeil de leurs ennemis pour les massacrer. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • Sur la côte inhospitalière de l’Atlantique battue par les vents et la houle du large, à mi-chemin environ entre le cap Spartel et Mogador, s'ouvre une baie spacieuse, entre un promontoire rocheux et une presqu’île frangée d'écume. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 19)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]