inopposable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de in- et opposable.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inopposable inopposables
/i.nɔ.po.zabl/

inopposable /i.nɔ.po.zabl/

  1. (Didactique) Que l'on ne peut opposer l'un à l'autre.
    • Le but du socialisme, c’est la recherche du progrès et la concrétisation de l’aspiration égalitaire dont les composantes - égalité juridique, égalité politique et égalité sociale - sont indissociables et inopposables. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
  2. (Droit) Qui ne peut être opposé.
    • L'absence de transcription sur les registres de l'état civil en France d'un mariage contracté à l'étranger par un Français, n'a pas pour effet de rendre ce mariage inopposable aux tiers. (Gazette des Tribunaux 7 juin 1874, page 539, 2e colonne ; cité par Littré)
    • La fin de non-recevoir est particulièrement inopposable à l'époux qui, lors du premier procès [en séparation], a ignoré les faits dont il fait usage à l'appui de sa nouvelle action. (ib. 12 fév. 1875, page 141, 3e colonne  ; cité par Littré)

Références[modifier | modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (inopposable)