iseran

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
    Voir aussi : Iseran

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Dérivé de Isère, avec le suffixe -an.

    Adjectif [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    Masculin iseran
    \i.zə.ʁɑ̃\
    iserans
    \i.zə.ʁɑ̃\
    Féminin iserane
    \i.zə.ʁan\
    iseranes
    \i.zə.ʁan\

    iseran \i.zə.ʁɑ̃\

    1. (Géographie) Relatif au département de l’Isère, à ses habitants.
      • La « Sapinière » avait Chambéry pour capitale : cette ville touchait presque le Dauphiné, mais elle commandait la route la plus facile entre la Savoie rhodanienne et la Savoie iserane. — (Onésime Reclus, La France et ses colonies, 1887)
      • De l’impériale où je suis installé, on a une vue admirable sur le radieux paysage grenoblois, sur la plaine iserane verte et fleurie enfermée entre ses monts calcaires, aux gigantesques parois, taillés en coupures grandioses. — (Victor Eugène Ardouin-Dumazet, Voyage en France, 1896)
      • Pour aider les concurrents du Tour 2006 à fourbir leurs armes, les organisateurs de la course savoyarde n’ont pas lésiné sur les pourcentages des cols iserans et d’ailleurs. — (Stéphane Thirion, Un terrain d’entraînement idéal, 3 juin 2006, site archives.lesoir.be, page 37)
      • Dans les lointains lumineux s’aperçoivent la plaine iserane où brille le Rhône, la chaîne des Monts du Lyonnais, du Pilât et des Monts du Vivarais. — (Société linnéenne de Lyon, Annales, 1933)

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Anagrammes[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]