jocrisse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De Jocrisse, personnage de comédie, type du valet bouffon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jocrisse jocrisses
\ʒɔ.kʁis\

jocrisse \ʒɔ.kʁis\ masculin

  1. (Moquerie) Benêt qui se laisse mener par le premier venu.
    • Si j’avais un mari, je le dis,
      Je voudrais qu’il se fît le maître du logis.
      Je ne l’aimerais point, s’il faisait le jocrisse.
      — (Molière, Les Femmes savantes, 1672, acte V, scène 3)
    • Toutes les nuits il entendait le canon de Chanzy du côté d’Étampes, les tirailleurs de Faidherbe derrière Enghien, et ce qu’il y a de plus fort, c’est que nous les entendions, nous aussi, tellement l’âme de ce jocrisse héroïque avait fini par se répandre en nous. — (Alphonse Daudet, La mort de Chauvin, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 103.)
    • Enfin, l’on s’était arrêté à une bonne figure de jocrisse dont les yeux étaient louches, dont la bouche riait niaisement jusqu’aux oreilles, et dont la trogne articulée serpentait ridiculement dans l’air. — (Georges Feydeau, La Mi-carême, 1874)
    • Les hommes dits sérieux, juchés dans les « hautes régions du pouvoir », ou ceux aspirant à s’y jucher à leur place, sont tellement ridicules, absurdes, niais, ignorants, dangereusement farces et cruellement cocasses, que les galimafrés, les bobêches, les paillasses, les jocrisses n’essayent même pas de les surpasser et ont rarement la chance de les atteindre – si, par hasard, un écrivain gai, un caricaturiste désopilant ont la fortune de tomber sur quelque bêtise, quelque balourdise, quelque boniment audacieux et nouveau, que nos maîtres n’aient pas encore exécutés, ceux-ci ne s’en fâchent pas, ils profitent de l’idée, si bien que deux ou trois jours après, l’écrivain gai, le caricaturiste désopilant n’ont été que de simples prophètes. — (Alphonse Karr, Dans la lune, C. Lévy, 1883, p. 1)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Jocrisse sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]