loquacité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin lŏquācĭtās (« loquacité, bavardage, verbosité, prolixité, babil, caquet »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
loquacité loquacités
\lɔ.ka.si.te\

loquacité \lɔ.ka.si.te\ féminin

  1. Habitude de parler beaucoup ; tendance au bavardage ; état de celui ou de celle qui est loquace.
    • Quoique très instruite, elle n'avoit ni les caprices, ni l’humeur qu'on attribue aux gens de lettres, qui tantôt se livrent à une loquacité importune, tantôt se renferment dans un silence méprisant. — (E.-F. Lantier, Voyages d'Anténor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, page 35)
    • Pendant un moment, la morgue germanique lutta en lui avec la simplicité anglaise, et aussi avec sa bienveillance naturelle et sa loquacité, et elle eut le dessous. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 174 de l’éd. de 1921)
    • L'un était […] probablement silencieux par ordre ; l'autre, gêné de trouver Mikkelsen et Münck parlant sa langue, était d'une loquacité un peu déconcertante. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Vieilli) (Médecine) Logorrhée.

Apparentés étymologiques[modifier]


Traductions[modifier]

Références[modifier]