loquacité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin lŏquācĭtās (« loquacité, bavardage, verbosité, prolixité, babil, caquet »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
loquacité loquacités
\lɔ.ka.si.te\

loquacité \lɔ.ka.si.te\ féminin

  1. Habitude de parler beaucoup ; tendance au bavardage ; état de celui ou de celle qui est loquace.
    • Quoique très instruite, elle n'avoit ni les caprices, ni l’humeur qu'on attribue aux gens de lettres, qui tantôt se livrent à une loquacité importune, tantôt se renferment dans un silence méprisant. (E.-F. Lantier, Voyages d'Anténor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, page 35)
    • Pendant un moment, la morgue germanique lutta en lui avec la simplicité anglaise, et aussi avec sa bienveillance naturelle et sa loquacité, et elle eut le dessous. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 174 de l’éd. de 1921)
    • L'un était […] probablement silencieux par ordre ; l'autre, gêné de trouver Mikkelsen et Münck parlant sa langue, était d'une loquacité un peu déconcertante. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Vieilli) (Médecine) Logorrhée.

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]