magnétique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin magneticus, issu du grec ancien Μαγνητικός, Magnetikos (« de Magnésie »), de la région de Magnesia dans l’ancienne Anatolie.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
magnétique magnétiques
\ma.ɲe.tik\

magnétique \ma.ɲe.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Magnétisme) Relatif à l’aimant, qui a les propriétés de l’aimant, ou qui se rattache à ces propriétés.
    • L’oxyde de fer qui constitue les octaèdres agit sur l'aiguille aimantée ; aussi on lui donne le nom d’oxyde de fer magnétique, ou, par abréviation, de fer magnétique. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.19)
    • Le magnétite (fer-aimant Fe₃O₄) est le corps ferro-magnétique qui se prête le mieux à une étude complète des propriétés magnétiques au dessus de la température de transformation. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t.V, Juillet 1895)
    • La boussole est en Islande d'un emploi assez difficile, à cause de la variation magnétique. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.15)
  2. (Figuré) Qui a une forte capacité d’attraction.
    • Son âme fut terrassée, subjuguée, sans qu'elle trouvât la force de se défendre contre le pouvoir magnétique de ce regard, quelque involontairement lancé qu'il fût. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]