malandrin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin du XIVe siècle) De l’italien malandrino, apparenté à malandre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
malandrin malandrins
\ma.lɑ̃.dʁɛ̃\

malandrin \ma.lɑ̃.dʁɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Littéraire) Voleur ou vagabond dangereux.
    • Ce coin de campagne agricole était tombé au pouvoir d’une bande de malandrins que commandait un certain Bill Gore. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 428 de l’éd. de 1921)
    • On appelait malandrins, au quatorzième siècle, des bandes de pillards qui infestaient la France.
  2. Brigand, voleur de grand chemin, rôdeur.
    • Voyez-vous […] nous avons à Paris plusieurs catégories de malandrins. Pour nous en garantir, il nous faut recourir à des hommes présentant des qualités particulières. Ces hommes sont des mouchards, comme vous les appelez. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Les deux malandrins alors ont essayé de l’achever avec leurs crosses d’armes et leurs poignards. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Par extension) (Courant) Personne malintentionnée.
    • En effet, Tor permettant à tout à chacun d'être anonyme sur Internet, certains malandrins en profitent pour mener des actions répréhensibles : attaques informatiques, envoi d’emails menaçants […] — (Linuxfr, Nos oignons, retours sur 2017/2018 et campagne de dons, 24 octobre 2018 → lire en ligne)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir voleur

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « malandrin »
  • France (Toulouse) : écouter « malandrin »

Références[modifier le wikicode]