mantèque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir l’espagnol manteca.

Nom commun [modifier le wikicode]

mantèque \mɑ̃.tɛk\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Saindoux de sanglier, de différents animaux dont les Arabes et les Barbaresques font un grand usage, en guise de beurre, pour préparer leurs mets.
    • La ligature étant défaite, il sort par le trou fait à la gorge [de l'autruche] une quantité considérable d'huile figée.... cette mantèque n'est autre chose que le sang de l'animal mêlé, non avec sa chair, comme on l'a dit, mais avec cette graisse qui, dans les autruches grasses, forme une couche épaisse de plusieurs pouces sur les intestins. — (Buffon)
    • L'argent ainsi gagné paiera les cotonnades bleues des vêtements, les ornements féminins, foulards et boucles d'oreilles, enfin les objets d'alimentation importés des Etats-Unis d'Amérique et auxquels les paysans ont pris goût : morue, harengs saurs, mantèque, saindoux, petit-salé, etc. — (Jean-Marie Théodat, Le jardin berceau de l'identité haïtienne)
    • On ne porte point d'huile dans ce pays-là, parce qu'on y mange du beurre et de la mantègne, et que l'on y brûle de l'huile de poisson. — (Peyssonel, Traité sur le commerce de la mer Noire)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]