masure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Masure

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin populaire *ma(n)sūra (« demeure ») de mănĕre, mansum (« rester, demeurer dans ses foyers ») qui l'apparente à maison, manoir, mas, manse ; le latin tardif mansura est attesté au VIIIe siècle avec le sens de « tenure domaniale, manse ») puis celui de « demeure, maison » en 950.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
masure masures
\ma.zyʁ\

masure \ma.zyʁ\ féminin

  1. Habitation misérable et qui tombe en ruines.
    • […] ; puis l'on aperçoit une masure perdue dans les arbres, c'est l'auberge des Mulets; …. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Depuis des années, devant une masure en boue séchée au soleil ami, deux vieilles femmes sont assises du matin au soir. — (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
    • […] Rabalan sortit de sa maison, misérable masure en torchis, croulante, à peine couverte de quelques paquets de lande sèche en guise de toit, […]. — (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • […], je vis tragiquement émerger de la nuit une étonnante masure en ruines à un étage, aux persiennes vermoulues et closes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Peu de villages. Quelques rares masures dont la plupart sont inhabitées. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Au terme d'un ancien chemin usé jusqu'à l'enrochement […], le hameau des Vieux Marais dérobe sa dizaine de masures à ras du sol, à l'orée de la Fagne. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L'auberge du Donjon n'avait pas grande apparence, mais j'aime ces masures aux poutres noircies par le temps et la fumée de l'âtre, ces auberges de l'époque des diligences, bâtisses branlantes qui ne seront bientôt plus qu'un souvenir. — (Gaston Leroux, Le mystère de la chambre jaune, 1907)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]