matité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : matite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
matité matités
\ma.ti.te\

matité \ma.ti.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est mat.
    • Sur le court, les couleurs ont changé d’un seul coup. La terre orangée a pris une matité rougeâtre, presque brune. — ( Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 9.)
  2. (Didactique) État de ce qui est mat, particulièrement en parlant d’un son.
    • En effet, au niveau de la région sous-claviculaire gauche, existait une matité absolue à la percussion légère et un skodisme léger à la percussion profonde. — (Joseph Grasset, Leçons de clinique médicale faites à l'hôpital Saint-Éloi de Montpellier, 1er fascicule de novembre 1890 à juillet 1895), recueillies et publiées par le Dr V. Vedel, Montpelllier : Impr. du nouveau Montpellier médical, 1896, p. 478)
  3. (Médecine) Abaissement de l'intensité et de la fréquence qu'un son obtenu lors de la percussion d'une partie du corps.
    • On trouvera, par la percussion, une ligne de matité horizontale qui ne sera autre qu'une section circulaire. — (Paul Niemeyer, Précis de percussion et d'auscultation, Éd. Savy, Paris 1874)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]