mennonite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Mennonite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Menno Simons, fondateur du mouvement, né en Hollande dans les premières années du XVIe siècle.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mennonite mennonites
\mɛ.nɔ.nit\

mennonite \mɛ.nɔ.nit\ masculin

  1. (Religion) Nom d’un mouvement parmi les anabaptistes qui repousse tout emploi de la force et de la violence et qui se donne à elle-même le titre de chrétiens sans défense ; ils n’administrent le baptême qu’aux adultes.
    • Faites donc un détour par La Crete, un village de mennonites, pour le plaisir de les entendre parler en plattdeutsch ! — (Petit Futé Ouest canadien, 2011, p.301)
    • Comme cette femme est mennonite
      Ses rosiers et ses vêtements n’ont pas de boutons
      Il en manque deux à mon veston
      La dame et moi suivons presque le même rite.
      — (Guillaume Apollinaire, Annie, in Alcools, 1913)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mennonite mennonites
\mɛ.nɔ.nit\

mennonite \mɛ.nɔ.nit\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à ce mouvement, à ses membres, à sa doctrine.
    • Luther, Calvin et Zwingli combattirent ces dissidents avec une violence qui rappelle les procédés de Rome contre ses propres sectes. Mais ils ne purent ou ne voulurent pas les anéantir totalement : de nos jours, on retrouve çà et là des communautés mennonites mêlées d’élément russes — doukhobors et klystis — au canada et jusqu’au Paraguay. — (Denis de Rougemont, L’Amour et l’Occident, 1938, édition de 1946)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • mennoniste (ce terme n’est guère employé par les intéressés).


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]