mijaurée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1640) De migeoler (« cajoler »), altération dialectale du verbe mijoter.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mijaurée mijaurées
\mi.ʒɔ.ʁe\
ou \mi.ʒo.ʁe\

mijaurée \mi.ʒɔ.ʁe\ ou \mi.ʒo.ʁe\ féminin

  1. Jeune fille ou femme qui montre des prétentions par de petites manières affectées et ridicules.
    • Dites-moi pourquoi vous vous êtes donné autant de mal à pousser cette mijaurée dans le lit du roi ? — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Il en est des métisses comme des négresses, des niakouées et des crouilles : sous leurs airs de mijaurées, ce sont quand même de bonnes bourreuses à qui il ne faut pas en promettre. — (Bertrand Dicale, Maudits métis, Éditions Jean-Claude Lattès, 2011, chap. 3, note n° 1)
    • Mais joue pas les mijaurées, tu vois donc pas que j’t’ai dans la peau ? — (Pas de bégonia pour le cave, film des Inconnus, réplique dite par Pascal Légitimus, 1993)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]