ridicule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin ridiculus.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ridicule ridicules
\ʁi.di.kyl\

ridicule \ʁi.di.kyl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est digne de risée ou de moquerie.
    • Il a toujours méprisé les vanteries ridicules dont il arrive assez ordinairement que la noblesse étourdit le monde. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Gornay)
    • Cette gentillesse qui abrégeait les formes et supprimait les fadaises ridicules que tout garçon se croit tenu de débiter à la belle fille dont il essaie de faire sa maîtresse, m’avait séduit. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Cet homme s’est rendu ridicule.
    • Il a des manières ridicules.
    • Une posture ridicule.
    • Discours ridicule.
    • Conduite ridicule.
    • Vanité ridicule.
    • Que cela est ridicule !
    • Il nous a dit des choses fort ridicules.
    • Saisir le côté ridicule d’une chose.
  2. Qui va à l’encontre du bon sens ou de la normalité.
    • Mais le diable a soufflé là-dessus, de son haleine fiévreuse et empestée, et les pires billevesées ont pris leur vol. L’homme a inventé les dieux et il a créé l’amour avec son cortège de sensibleries ridicules ou criminelles. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 118)
Note[modifier]
Cette dernière acception tend à s’implanter depuis les années 1990 par influence de l’anglais, mais son usage est incorrect vis-à-vis du sens français véritable ; dans ce cas de figure, il est plus correct de dire : « c’est absurde » ou « c’est n’importe quoi ».

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
ridicule ridicules
\ʁi.di.kyl\

ridicule \ʁi.di.kyl\ masculin

  1. (Vieilli) Ce qui est ridicule ; ce qu’il y a de ridicule dans une personne ou dans une chose.
    • Le roman bourgeois et demi-bourgeois appartient en toute propriété à Théodore Hook. Esprit sans imagination, sans passion, sans poésie, mais singulièrement apte à saisir et à reproduire les ridicules de la classe moyenne, ses prétentions comiques et ses aspirations vers un bon goût, […]. — (Philarète Chasles, Le Roman anglais, dans Revue des deux Mondes, vol.3, p.21, 1842)
    • Tous les ridicules de cette digne femme, essentiellement charitable et pieuse, eussent peut-être passé presque inaperçus ; […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • À l’exemple de Juvénal, je ne suis pas descendu dans la sentine des vices pour la remuer, j’ai plutôt passé gaiement en revue les ridicules que les turpitudes. — (Érasme, Éloge de la folie, Traduction par G. Lejeal en 1899)
    • De ma tendre enfance je ne parlerai pas. […]. Eussé-je autrement décidé que je me garderais du ridicule qui s’attache à quiconque fait un sort aux minuties du premier âge. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Vieilli) Personne considérée comme ridicule.
    • Non, non, la constance n’est bonne que pour des ridicules ; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d’être rencontrée la première ne doit pas dérober aux autres les justes prétentions qu’elles ont toutes sur nos cœurs. — (Molière, Dom Juan ou le Festin de pierre, acte I, scène II)
  3. Traits par lesquels on se moque d’une personne, on fait rire les autres à ses dépens.
    • Manier l’arme du ridicule.
    • Braver le ridicule.
    • Périr sous le ridicule.
  4. Tomber, crouler sous le ridicule.

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ridicule ridicules
\ʁi.di.kyl\

ridicule \ʁi.di.kyl\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Personne digne de risée, de moquerie.
    • Alceste, le personnage principal du Misanthrope est un ridicule.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ridicule
\ˈɹɪd.ɪ.ˌkjuːl\
ridicules
\ˈɹɪd.ɪ.ˌkjuːlz\

ridicule \ˈɹɪd.ɪ.ˌkjuːl\

  1. Risée, persiflage.
    • As a result of this affair, the politician was held up to ridicule in the press.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Synonymes[modifier]

Verbe [modifier]

ridicule \ˈɹɪd.ɪ.ˌkjuːl\

  1. Persifler.
  2. Ridiculiser, tourner en dérision.
    After Sibella ridicules his offer of marriage, Louis attends her wedding to Lionel (...) — (Contributeurs de Wikipédia, article « Kind Hearts and Coronets », date non connue)

Prononciation[modifier]