montrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen français monstrer, de l’ancien français mostrer, du latin monstrare, infinitif de monstro. (Vers 936) mostret (participe passé).

Verbe [modifier le wikicode]

Montrer. (2)

montrer \mɔ̃.tʁe\ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se montrer)

  1. Faire voir ; exposer aux regards.
    • L'air maussade, il portait un jean et un tee-shirt orné d'un vélociraptor qui montrait les crocs, à cheval sur un chat géant arborant lui-même un tee-shirt sur lequel était écrit « XPTDR ». — (Chloe Neill, Les Vampires de Chicago, tome 7 : Permis de mordre, traduit de l'anglais (États-Unis) par Sophie Barthélémy, Paris : éditions Milady, 2013)
    • Il m’a montré sa maison, son appartement, sa bibliothèque, ses tableaux. — Il n’a fait que se montrer dans cette compagnie.
    • Le soleil ne s’est point montré aujourd’hui. — Cet ouvrage serait meilleur, si l’art s’y montrait un peu moins.
  2. Faire voir par un geste, indiquer.
    • — Vous ne voyez pas ? dit la Thénardier en montrant du doigt le corps du délit qui gisait aux pieds de Cosette. — (Victor Hugo. Les misérables.)
    • Montrez-moi l’homme dont vous parlez.
    • Montrer le chemin à quelqu’un.
  3. (Figuré) Faire paraître ; manifester.
    • L’homme montre de trente à trente-cinq ans, la femme, de vingt-cinq à trente ans, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Nous sommes en chemin vers une affirmation paradoxale : plus je suis croyant, moins je devrais le montrer. La laïcité est anticléricale et non antireligieuse, comme l’actera la loi de décembre 1905. — (Charles Coutel, Les philosophes des Lumières, nos contemporains, dans Marianne, n°878 du 8 janvier 2016, page 58)
  4. Donner des marques, des preuves de quelque qualité bonne ou mauvaise.
    • Ces gens là, quelque pitoyables que nous nous montrions pour eux, nous garderont jusqu’au bout la même haine inexpiable ; […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.59)
    • Montrer de la patience, de la faiblesse, de la sagesse, de la retenue.
    • Montrer son courage, sa générosité.
    • Montrer un bon, un mauvais cœur.
  5. Faire connaître ; prouver ; démontrer.
    • Le lendemain, au petit jour, je n’aperçois plus la terre et mes observations me montrent que j’ai été déporté à trente milles au Sud-Est. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Je commence à leur montrer que ça vaut n(n-1)/2, avec une méthode simple – un grand classique. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une démonstration élégante. — (Victor Beauvais, Économie de l'amour, éd. Jean-Claude Lattès, 2011)
    • Je lui montrerai qu’il a tort, qu’il ne devait pas en user ainsi.
  6. Enseigner.
    • Montrer à lire, à écrire, à calculer, à danser, à monter à cheval.
    • Montrer à quelqu’un ce qu’il faut qu’il fasse ; lui montrer son devoir, ses obligations; lui montrer à vivre.
    • (Par menace)Je lui montrerai bien à vivre.
  7. (Pronominal) (Figuré) Faire contenance, paraître, dans les occasions qui exigent de la résolution et de la fermeté.
    • Au début de son pontificat, il s’était, il est vrai, montré bienveillant, moins par générosité naturelle, que dans le dessein de favoriser la conversion des juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le 19 septembre de l’an 1846, la Vierge s’était montrée à deux enfants sur une montagne, un samedi, le jour qui lui était consacré et qui était, cette année, un jour de pénitence, à cause des Quatre-Temps. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  8. (Pronominal) Manifester par son attitude qu’on est décidé à agir, à réclamer son droit, à ne pas laisser faire une chose qu’on désapprouve, à en favoriser une qu'on approuve.
    • Les Cimbres et les Teutons, chassés de la Chersonèse cimbrique par un débordement de la mer Baltique, se montrèrent aux Romains sous les Alpes tridentines, au nombre de plus de trois cent mille. — (Abbé Claude Joseph Drioux, Abrégé de l'histoire de France, depuis les Gaulois jusqu'à nos jours, 6e éd., Paris : chez Eugène Belin, 1855, p. 24)
    • Vous avez fait assez de concessions : il est temps de vous montrer.
  9. (Pronominal) Faire voir par des actes ce que l’on est.
    • De l’autre côté, quelques-uns parmi nous discutaient s’il fallait ajouter foi aux affirmations du criminel qui s’était montré menteur incorrigible. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)

Notes[modifier le wikicode]

Dans le sens d’attirer l’attention sur quelque chose grâce à un geste, le verbe transitif peut admettre de manière optionnelle un groupe prépositionnel précisant le geste qui sert à indiquer.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « montrer [mɔ̃ .tʁe] »
  • France (Paris) : écouter « montrer »

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

montrer \Prononciation ?\ transitif, 1er groupe (conjugaison) (graphie ABCD)

  1. Montrer.

Références[modifier le wikicode]