modernité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) De moderne et -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
modernité modernités
\mɔ.dɛʁ.ni.te\

modernité \mɔ.dɛʁ.ni.te\ féminin

  1. (Absolument) Le fait d’être moderne.
    • Nous étions arrêtés à la porte d’une ville, la porte s’ouvre ; on s’enquiert de mon passeport et de mes bagages : nous entrions dans le vaste empire de Sa Majesté wurtembergeoise. […] On ne me fouilla point : je n’avais rien contre les droits des souverains, moi qui reconnaissais ceux d’un jeune monarque quand les souverains eux-mêmes ne les reconnaissaient plus. La vulgarité, la modernité de la douane et du passeport contrastaient avec l’orage, la porte gothique, le son du cor et le bruit du torrent. — (Chateaubriand, Mémoires d’Outre-tombe, 3, 36, 6, 1848)
    • D’un côté, la modernité la plus extrême ; de l’autre, l’amour austère de l’antique. — (Gautier, Le Moniteur universel, du 8 juillet 1867) [1]
    • Il faut laisser toute espérance de rentrer coucher chez soi, une fois qu’on s’est décidé à pénétrer dans l’antre empesté par où l’on accède au mystère, dans un de ces grands ateliers vitrés, comme celui de Saint-Lazare où j’allais chercher le train de Balbec, et qui déployait au-dessus de la ville éventrée un de ces immenses ciels crus et gros de menaces amoncelées de drame, pareils à certains ciels, d’une modernité presque parisienne, de Mantegna ou de Véronèse, et sous lequel ne pouvait s’accomplir que quelque acte terrible et solennel comme un départ en chemin de fer ou l’érection de la Croix. — (Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919)
    • Une condition de stase existe dans tout le Proche-Orient, engendrée par le choc récurrent entre Tradition et modernité, et par le défi lancé à celle-ci par l’éthique musulmane indigène, […]. — (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, trad. Guitard, 1992)
    • Car l’originalité de l’Europe non orthodoxe est de s’être construite contre la toute-puissance de l’Église : […]. Bref, il faut un sacré culot pour affirmer que l’Église ne s’est pas opposée à la modernité alors que c’est l’exact contraire qui est vrai. Galilée n’est pas un exemple isolé, bien au contraire. — (Jean Quatremer, Herman Van Rompuy, le goupillon entre les dents, dans Libération du 1er février 2010)
  2. (Par extension) Ce qui est désigné comme moderne, nouveau, innovant, progressiste.
    • […] La joie d’une contemplatrice de la Résurrection dépasse la médiocrité de la femme autant que la tristesse sacrée de celle qui œuvre dans la nuit perpétuelle son propre suaire et le suaire du Christ […] La seule existence de quelques centaines de ces dédaigneuses vierges serait une insulte à notre incontestable modernité. — (Rémy de Gourmont, Le Pèlerin du silence, 1896)
    • Obsédé par la modernité sous toutes ses formes, Marinetti souhaitait l’anéantissement de Venise, ville passéiste vouée au sentimentalisme et à la décadence. — (Michel Onfray, Le ventre des philosophes, 1989)
    • C’est sans doute que le beaujolais nouveau pue trop la sueur d’une populace avinée de nostalgie du vin de soif, contrairement à la noble modernité de ces flacons de pauillac et de saint-émilion, qui n’en sont d’ailleurs plus, tant la poussière de chêne neuf saturant leurs tanins laisse croire qu’ils ont été élevés dans des cercueils. — (Périco Légasse, Vive le beaujolais nouveau! dans Marianne n° 553 du 24 novembre 2007)
    • Les clivages opposeraient les « modernes » aux « archaïques ». Comme si la modernité se résumait à la soumission docile aux modèles dominants imposés par ceux qui en bénéficient et l’archaïsme s’incarnait dans l’espoir d’une réduction des inégalités. La modernité ne peut pas être entendue comme l’acceptation d’un libéralisme aujourd’hui dépassé. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d'avance ; la Gauche décomplexée., 2008)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]