moisi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir moisir

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin moisi
\mwa.zi\
moisis
\mwa.zi\
Féminin moisie
\mwa.zi\
moisies
\mwa.zi\

moisi \mwa.zi\

  1. Attaqué par la moisissure. Se dit aussi au figuré.
    • Ce pain est moisi.
    • L’activité autour de moi, les chants des haleurs, le vacarme des cabestans, le cliquetis ininterrompu des attelages de wagons convenaient si peu à l’air épais et moisi du Moyen Age qui devait envelopper mon drame comme d’une brume. — (Knut Hamsun, La Faim, traduction de Georges Sautreau, 1961, p. 263)
  2. (Par extension) (Péjoratif) (Figuré) Se dit d’une personne dont la vieillesse est évidente, exacerbée
    • Léodagan : C’est pas parce qu’un vieux moisi vient nous baver dans les étagères que ça vaut forcément que’que chose. — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode Le Passage Secret)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
moisi moisis
\mwa.zi\

moisi \mwa.zi\ masculin

  1. Ce qui est moisi.
    • Cela est à demi gâté, il en faut ôter le moisi.
  2. Moisissure.
    • Les oignons de l’Église, ça devait être, sans doute, pour le général, les sacristies sentant le moisi, les nonciatures, les pastorales d'ensemble, et tout notre bazar extérieur. — (Guy Gilbert, La Rue est mon église, Stock, 1980)

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe moisir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
moisi

moisi \mwa.zi\ masculin

  1. Participe passé du verbe moisir.

Prononciation[modifier]

Références[modifier]