morveux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin morveux
\mɔʁ.vø\
Féminin morveuse
\mɔʁ.vøz\
morveuses
\mɔʁ.vøz\

morveux \mɔʁ.vø\

  1. Qui a la morve au nez.
    • Enfant morveux.
  2. (Médecine vétérinaire) (Hippologie) Qui est atteint de la maladie appelée la morve.
    • Ne donnez au cheval morveux que du son mouillé; faites lui faire un exercice modéré, […] . — (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787))
    • Le maquignon de bas étage […] ne craint pas de vendre un cheval morveux après avoir essayé de cacher le jetage en introduisant une éponge dans un naseau, et avoir pratiqué l’églandage. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin morveux
\mɔʁ.vø\
Féminin morveuse
\mɔʁ.vøz\
morveuses
\mɔʁ.vøz\

morveux masculin

  1. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Substantif de l’adjectif : enfant.
    • Pour ces morveux-là, un type de vingt-six ans, c'est un vieux; je fis un sourire à la petite gosse blonde [...]. — (Boris Vian, J'irai cracher sur vos tombes, 1946)
    • Amène-toi morveux : on est grands, merde aux gniards. Ça te travaille pas, la glande, momichon ? Ça va le faire. Ça vient, a pas peur. — (Christian Prigent, Les Enfances Chino, éd. P.O.L., 2013)
  2. (Figuré) (Familier) Substantif de l’adjectif : prétentieux, qui se met en avant, se fait valoir.
    • Un méchant morveux, qui fait la leçon à tout le monde.

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]