nakba

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Nakba

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe نكبة, nakba (« catastrophe, désastre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier
nakba
\nak.ba\

nakba \nak.ba\ féminin singulier

  1. (Politique) Pour les Palestiniens, fondation de l’État d’Israël en 1948, suivi de l’expulsion des résidents arabes de la Palestine.
    • L'histoire de la Palestine et de son peuple est inextricablement liée à celle de l’État d’Israël et de la nakba (catastrophe) de 1948. […]. Au fil des ans, des guerres avec Israël et des défaites, la nakba devient naksa puis nakbat, puis redevient nakba. — (Jihane Sfeir, « Le désastre et l'exode, al-nakba/al-hijra : Imaginaire collectif et souvenir individuel de l'expulsion de 1948 », part.1/chap. 1 de Territoires palestiniens de mémoire, sous la direction de Nadine Picadou, Karthala/Institut français du Proche-Orient, 2006, p. 37 & p. 45)
    • Combien de temps encore la Palestine pourra-t-elle être contestée en tant que peuple et en tant qu'État, combien de temps encore la Nakba, la « catastrophe » de 1948, comme la nomment les réfugiés palestiniens, devra-t-elle être ignorée ? — (Stéphane Hessel, À nous de jouer ! Appel aux indignés de cette Terre, propos recueillis par Roland Merk, traduit de l'allemand par Nathalie Huet, Editions Autrement, 2013)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]